Image_alt_Country

LIVRAISON GRATUITE

pour les commandes supérieures à 30 €

De quoi se compose un couteau de sécurité ?

Il y a deux éléments principaux dans tout couteau de sécurité : le manche et la lame. Auparavant, lorsque les fabricants voulaient garantir que leurs outils de coupe étaient plus sûrs, ils redessinait le manche afin de réduire l'exposition de la lame. D’ailleurs, les tableaux utilisés par l'industrie classent les couteaux selon le design de leur manche. Cette approche restreint la compréhension de ce qu’est la sécurité. En se concentrant sur le manche, on contourne la question fondamentale : « Les coupures sont-elles causées par le manche ou la lame ? »

Examinons maintenant les caractéristiques qui distinguent les couteaux standards des couteaux de sécurité. Mettons en évidence les aspects de la sécurité souvent négligés concernant le design du manche et examinons aussi les caractéristiques qui font que les lames de sécurité en céramique Slice® font partie d’une classe à part.

Les manches des couteaux de sécurité

Les fabricants de couteaux de sécurité industriels se sont traditionnellement focalisés sur l'exposition de la lame comme principal risque à atténuer. Si une lame met en danger son utilisateur lors de la coupe ou est exposée à blesser un collègue, on blâme souvent l'exposition de la lame. Il existe deux caractéristiques au niveau du manche qui rendent les couteaux moins dangereux : la forme du manche et les mécanismes de rétraction de la lame.

Forme du manche :

Les fabricants de couteaux ont pu développer des logements de lame en forme de crochet permettant de protéger la main de l'utilisateur pour qu’elle ne tombe pas en contact avec le tranchant de la lame. Cette forme convient pour couper une corde ou un cerclage, mais ne convient pas aux applications où la surface du crochet ne peut atteindre le matériau à découper. On rencontre le même problème avec tous les couteaux de sécurité multiusages munis d’une lame encastrée.

Slice commence son processus de design en s’interrogeant sur la sécurité. Notre poignée en J primée, utilisée dans notre gamme de cutters pour emballage, fournit un guide de coupe tout en protégeant la main de l'utilisateur contre les agrafes et autres dangers lors de la coupe.

Le cutter manuel pour emballage Slice 10400 est plus ergonomique et plus sûr que les couteaux traditionnels
Les poignées des cutters pour emballage Slice sont une alternative plus sûre et plus ergonomique aux manches traditionnels.

Mécanismes de rétraction de la lame

Les mécanismes de rétraction représentent un domaine d'innovation clé qui réduit l'exposition de la lame lorsqu’elle n'est pas utilisée. Le premier design rétractable, et le plus courant, utilise un curseur et un mécanisme à ressort pour exposer la lame pendant la coupe et la rétracter lorsque l'utilisateur relâche le curseur. Slice propose des modèles auto-rétractables pour plusieurs de nos couteaux, y compris sur notre mini-cutter, notre stylo-cutter, notre cutter pour emballage et notre couteau multiusage.

Les couteaux auto-rétractables sont de plus en plus populaires car ils offrent un niveau de sécurité supplémentaire. Ces couteaux détectent lorsque la lame n’est plus en contact avec le matériau à découper, même si le curseur est toujours engagé. Lorsque la lame n’est plus en contact avec le matériau, elle se rétracte automatiquement, ce qui empêche les lacérations si l'utilisateur perd accidentellement le contrôle pendant la coupe. Le couteau multiusage à rétraction intelligente Slice offre cette protection supplémentaire.

Les accidents dus à l'exposition de la lame résultent souvent d'un rangement ou d'un transport inadéquat du couteau Slice inclut aussi dans le design de ses manches de meilleures options de rangement et de transport toujours dans l’optique d’améliorer la sécurité. Par exemple, nos cutters pour emballage peuvent s’être accrochés à un vêtement, de façon à ce que la lame ne se trouve pas dans votre poche et surtout qu’elle soit éloignée de votre peau. Beaucoup de nos outils sont également équipés d’un aimant intégré ou d’un orifice pour fixer un cordon afin de conserver ces outils à portée de main, mais surtout hors du sol ou d’un siège.

Dans certains cas, notamment sur le lieu de travail, un mécanisme de rétraction n'est tout simplement pas pratique. Lorsque le travail de coupe implique une découpe répétée du même matériau à la même profondeur sur de longues périodes de temps, les mécanismes de rétraction ajoutent un délai et de la tension inutiles. Les options de lame fixe peuvent être préférables dans ces cas-là, mais si vous choisissez une lame fixe, il est crucial de tenir compte des fonctions de sécurité, sans vous arrêter aux caractéristiques du manche. N’oubliez pas : c'est la lame qui blesse, pas le manche. Lorsque vous ne pouvez pas limiter l'exposition de la lame, la seule façon de rendre un couteau plus sûr est de repenser la lame.

Les lames des couteaux de sécurité

Depuis ses débuts, Slice s’est posé cette question : « un couteau de sécurité, c’est quoi ? » Cela nous a permis de dépasser les efforts de l'industrie axés sur le design du manche et de concevoir une vraie lame de sécurité. Les lames de sécurité en céramique Slice® offrent un tranchant finger-friendly® qui ne coupe pas les doigts, une lame plus épaisse, une surface de coupe plus petite et un affûtage breveté. Les lames Slice nécessitent beaucoup plus de force d’incision pour pénétrer dans la peau que les lames en acier typiques et sont donc plus sûres et plus maniables. Découvrez les caractéristiques de notre tranchant finger-friendly® sur La lame de sécurité : tout ce qu’il est nécessaire de savoir.

Une autre innovation de Slice est la micro-lame : c’est une minuscule lame intégrée dotée du même affûtage finger-friendly® que ses homologues plus grandes. Elles sont utilisées dans nos cutter de sécurité et cutter de précision, tous les deux parfaits comme couteaux de sécurité pour couper les plastiques, le papier ou tout autre matériau fin. Parce que ces lames minuscules ont extrêmement peu de risque de pénétrer la peau, ces outils sont les outils de choix pour quiconque découpe en compagnie d’enfants.

Une des lames en céramique technique Slice® comparée à 11 dangereuses lames en métal
La céramique technique Slice® est extrêmement résistante à l'usure. Une lame défie, en moyenne, 11,2 lames en métal.

Slice utilise une céramique technique constituée de 100 % d'oxyde de zirconium, un matériau dont la structure moléculaire la rend beaucoup plus dur que l'acier. Cette dureté augmente considérablement sa résistance à l'usure, ce qui explique pourquoi une lame Slice dure en moyenne 11,2 fois plus longtemps qu’une lame en acier. En conséquence, les couteaux Slice nécessitent moins de changements de lame, réduisant ainsi les risques de coupures accidentelles.

Ce tableau dresse la liste des risques associés aux couteaux et quels risques peuvent être évités par le biais d’un meilleur design du manche ou d’une lame plus sûre
Seule une petite partie des risques auxquels les utilisateurs sont confrontés est résolue par de nouveaux modèles de manches, ce qui explique pourquoi Slice a préféré redessiner la lame.

La céramique technique a en outre l'avantage de ne jamais rouiller, d'être non-magnétique, de ne produire aucune étincelle et d’être chimiquement inerte. Les lames en céramique Slice® ne nécessitent pas de revêtement antirouille huileux et sont utilisées en toute sécurité dans les salles blanches et les autoclaves. Pour plus d'informations sur les propriétés uniques de ce matériau, reportez-vous à la section Pourquoi les lames en céramique Slice® sont-elles plus sûres que les lames en métal ?

L’ergonomie des couteaux de sécurité

Slice tient également compte des problèmes de sécurité moins évidents, tels que les micro-traumatismes répétés, lors du processus de conception de nos produits. Nos outils ergonomiques ont été mesurés et testés, dans le cadre de tests indépendants réalisés par des laboratoires tiers*, afin de réduire la tension musculaire dans les avant-bras et bras, ainsi que dans les mains. Les responsables de la sécurité doivent tenir compte de l'impact de la tension répétitive et des dommages à long terme qu'elle peut causer lors du choix d'outils pour le lieu de travail.

Posez-vous toujours les bonnes questions

Lorsque vous testez un couteau de sécurité, interrogez-vous sur ce qui le rend plus sûr. Est-ce la forme de son manche ? Qu’en est-il de sa lame ? L’outil est-il ergonomique ? Consacrez davantage d’attention à la sécurité pour un meilleur retour sur investissement. Après tout, à quoi bon utiliser un couteau de sécurité si vous n'utilisez pas le plus sûr ?

 

* Tests effectués par U.S. Ergonomics, en septembre 2016, Sea Cliff, New York.

Articles

Choisissez votre pays et langue

NORTH AMERICA

Latin America and the Caribbean

ASIA PACIFIC

EUROPE

Nous contacter